• Jill

Voyager avec son chien en Argentine // Traveling with a dog in Argentina


Voyager avec un chien en Argentine :

(Scroll down for English)

Notre ressenti : Facilité de voyage avec des chiens en Argentine 3/10

Nous avons passé 2 mois en Argentine avec nos deux goldens Iris & Iago. Ils se sont vraiment régalés et nous aussi en leur compagnie !

Ils ont pu se baigner dans la mer ( à côté des baleines, rien que ça !!!) dans les rivières, lors des campings sauvages ils étaient les plus heureux en pleine nature.

Les Argentins adorent les chiens et les prenaient sans arrêt en photo !

Mais voyager avec un chien en Argentine relève quand même du défi voici notre ressenti !

Concrètement ça se passe comment ?

- Transports en commun impossible avec des animaux

- Impossible d'amener un chien dans une chambre d’Hotel

- Taxi impossible

- Restaurants, seulement en terrasse

- Campings, il est souvent affiché « interdit aux animaux » nous avons pourtant à chaque camping pu entrer avec les chiens tant qu'ils étaient tenus en laisse (nous y étions en début de printemps, peut-être que c’est plus difficile en été)

- Airbnb possible sauf dans la ville de Buenos Aires (ou autre grande ville)

- Location de voiture possible à l’Aéroport de Buenos Aires à condition de la rendre propre. Nous n’avions pas mentionné les chiens lors de la location sur internet, nous nous sommes présentés avec eux à l’agence en atterrissant. (Alamo.com)

- Accès aux chiens interdit dans les parcs nationaux, il est par contre possible de les laisser dans un chenil au parc d’Iguazu (voir ici :http://www.iguazuargentina.com) Pour les deux parcs que nous avons faits en Argentine : Iguazu et Perito Moreno nous avions loué un Airbnb pour être plus à l’aise avec eux, nous les avions laissé à la maison le temps de la visite des parcs. De notre côté ça nous permettait de nous ressourcer un peu, faire le plein d’énergie avant de reprendre la route. Les Airbnb sont d'un très bon rapport qualité/prix en Argentine contrairement aux campings que nous avons trouvé chers par rapport aux infrastructures proposées, les sanitaires sont souvent très sales.

- Dans la réserve de Valdes (pas dans le parc, dans la réserve se situant juste à côté) nous avons campé 3 nuits, au bout du 4eme jour un garde nous a demandé de quitter les lieux à cause des chiens. D’autres voyageurs Français nous ont affirmé plus tard que des familles Argentines avec des chiens séjournaient dans le parc pourtant interdit aux chiens...

- Chiens érrants : Beaucoup de chiens errants dans les villes / villages mais ne posant pas de véritable problème avec nos chiens. Les chiens de garde dans les jardins sont beaucoup plus agressifs !

- Les Argentins adorent les chiens et étaient très gentils avec Iris et Iago, on les prenait très souvent en photo !

- Croquettes : Aucun soucis on en trouve au supermarché ou dans des boutiques spécialisées, on trouve les mêmes grandes marques qu’en France.

- Anti-parasitaire : très chers, il vaut mieux en rapporter de France.

Notre avis : Selon nous voyager avec son chien en Argentine est possible si vous possédez votre véhicule et que vous êtes indépendants au niveau des transports et de l’hébergement ou alors en voiture de location et en Airbnb.

Importation des chiens :

A l’aéroport de Buenos Aires, nous arrivons avec :

- Les passeports Européens

- Le certificat de bonne santé de -10 jours rempli par le vétérinaire

- Ces deux documents tamponnés par la DDPP de notre département (prendre rdv 15 jours à l’avance)

- L’apostille de la Haye apposé par la cour d’appel de notre département (48h de délai pour récupérer les papiers)

Nous nous adressons à la SENASA à l’aéroport de Buenos Aires, leur bureau se situe avant la sortie de la douane.

- On nous fait payer environ 800 pesos (40 euros) pour nos deux goldens, les 800 pesos sont payables par carte à leur bureau, sinon en pesos à la banque juste à coté, dans les bureaux de la SENASA on ne prend pas d’espèces. Attention, dans certains bureaux ils ne prennent pas la carte et il est alors obligatoire d’aller payer la note dans un kiosque ou autre magasin..Qui eux n’acceptent que les espèces..

- La personne qui s’occupe de nous n’a a aucun moment regardé nos chiens ou vérifié leur puces électroniques. Les chiens étaient encore dans leur cage de transport.. On aurait pu amener n’importe quel autre chien que celui désigné sur les papiers, ils ne s’en serait pas rendu compte…

Exportation des chiens :

Il vous faudra :

- 1 certificat de bonne santé d’un vétérinaire de moins de 10 jours

- Le passeport Européen

- Les papiers pour l’exportation des animaux validés par la SENASA

Apres deux mois sur le territoire Argentin nous décidons de quitter le pays. Nous sommes à El Calafate et nous décidons que nous quitterons l’Argentine 600km plus au Nord quelques jours plus tard. Nous souhaitons donc faire les papiers des chiens ici, vu qu’on aura ensuite 10 jours pour passer la frontière..

Mais la dame à la SENASA nous dit qu’il vaut mieux faire les papiers à la dernière ville ou nous quitterons le pays (nous avons l’impression qu’à la SENASA ils n’aiment pas faire ce genre de papiers et qu’ils nous redirigent facilement vers un autre bureau un peu plus loin..)

Nous avons faits l’erreur d’écouter cette dame car :

- El Calafate est une ville sympa et si faire les papiers devait prendre du temps nous aurions pu camper quelques jours autour du lac et y passer un bon moment.

- Les bureaux de la SENASA y sont plus grands, on peut y payer par carte par exemple.

- La SENASA est ouvert le samedi à El Calfate.

Nous arrivons à une ville pas trop loin de la frontière un vendredi après-midi et nous souhaitons faire faire le fameux certificat de bonne santé qui nous permettra de passer la frontière du Chili.

Le vétérinaire nous informe que la SENASA est déjà fermée et qu’il faudra attendre lundi pour faire valider les papiers.

- Il n’a jamais jeté un coup d’oeil sur Iris et Iago. Il ne les a pas examiné.

- Il n’a pas vérifié leur puce électronique.

- Il a recopié toutes les informations qui se trouvaient dans leur carnet de santé… C’est tout.

- Le Chili réclame un traitement anti-parasitaire interne et externe. Comme Iris et Iago en avaient eu plus tot dans le mois il a simplement recopié un numero de lot qu’il avait dans son cabinet et a marqué qu’il leur en avait donné..

- La consultation nous coute 900 pesos soit 450 pesos par chien. (45€ pour 10 minutes de son temps, il a simplement rempli deux certificats sans examiner nos chiens...)

Bref nous devons attendre lundi et nous décidons de nous approcher un peu plus de la frontière.

Lundi matin nous nous rendons à la SENASA de la ville Perito Moreno.

Pour faire les documents d’exportation il leur faut :

- Le passeport Européen

- Le certificat du vétérinaire de -10 jours

- Coût 80 pesos par chien si on accepte de retirer les papiers le lendemain sinon 400 pesos si en « urgence »

Nous savions que les papiers pour l’exportation devaient couter 80 pesos par chien (environ 4€).

Après 2h d’attente.. 1h pour attendre qu’ils finissent avec la personne devant nous et 1h pour faire nos papiers..

On nous annonce près de 800 pesos (environ 40€) l’air de rien.. Après avoir insisté pour ne payer que 160 pesos (2X80) on nous informe que si nous souhaitons le papier en « urgence » (dans la journée) le tarif est de 800 pesos ! Le plus incroyable est que les papiers sont prêts.. Elles les ont préparés devant nous..

Nous décidons d’attendre le lendemain.

Comme ce bureau ne prend pas la carte il nous faut payer dans un bureau de paiement, un kiosque ou un autre magasin, souvent il s’agit de magasins de meubles.

Le magasin est fermé jusqu’à 15h. Nous nous y rendons à 16h. On nous dit qu’ils ne prennent que des espèces, nous n’en avions plus, la SENASA nous avait affirmé que nous pouvions payer en carte .. On nous conseille deux autres boutiques dans la ville ou nous pouvons faire ce télépaiement. Dans les deux autres boutiques on nous dit que les télépaiements n’ont lieux que le matin et en espèces..

Le temps de retirer et de retourner à la première boutique ou on nous dit que les télépaiements n’ont pas lieu après 17h alors que le magasin est ouvert jusqu’à 20h.. Il est 17h20.. On nous demande donc de revenir le lendemain matin à partir de 10h..

On est frustré de se faire balader ainsi et nous rentrons découragés au camping..

Le lendemain nous payons nos 160 pesos, récupérons nos certificats de la SENASA et passons la frontière Chilienne une heure plus tard..

Notre avis : Ne pas souhaiter passer la frontière en fin de semaine et faire les démarches dans uns ville sympathique ou passer plusieurs jours ne seraient pas grave. Nous avons regretté ne pas avoir fait les papiers à El Calafate.

Avoir quelques jours de battements par rapport à votre VISA.. ce n’était pas notre cas mais en fin de VISA 5 jours ça compte !

Nous avons mis 5 jours à passer la frontière… Les paiements et l’administration en Argentine sont en général lents et difficilement compréhensible pour nous.. Notez également que les bureaux de la SENASA ne sont ouverts que le matin.

Pas si facile que ça...

Les démarches administratives sont chères et compliquées en Argentine, toutes ces démarches nous ont bien pris la tête ! Mais on vous rassure, au Chili c'est bien plus facile, vous ne regretterez pas le voyage en Amérique du Sud avec votre compagnon à 4 pattes !

Travel with a dog in Argentina :

Our feeling: Easy to travel with dogs in Argentina 3/10

We spent 2 months in Argentina with our two goldens Iris & Iago. They really enjoyed themselves and so did we !

They were able to swim in the sea (next to whales, just imagine !!!), in rivers.

They were very happy when we found wild camp-sites.

Argentineans love dogs and took a lot of pictures of them ! But traveling with a dog in Argentina is quite a challenge...!

So, how do you travel with a dog in Argentina ?

- Public transportation with pets are impossible

- Impossible to take a pet to a hotel room

- Taxi, impossible

- Restaurants, only outside

- Campings, usually « no pets allowed » yet we were able to enter into every camping when we asked as long as they were on a leash (we were there in spring, it may be harder in summer )

- Airbnb possible, except in Buenos Aires (or other big city)

- Car hire possible at Buenos Aires Airport. They just asked us to give it back clean. We didn’t mention our dogs when we rented on internet and just showed up with them when we landed (Alamo.com).

- No access for dogs in national parks, it is possible to leave them in a kennel in Iguazu Park. (http://www.iguazuargentina.com) In Argentina we have visited two parcs : Iguazu and Perito Moreno, we rented an Airbnb for both so that we could visit and leave them in the house. This felt like a good option, we could relax a little and get some energy before getting back on the road. We think Airbnb are good value in Argentina unlike campsites, campsites are expensive and often very dirty.

- In the reserve of Valdes (not in the park, in the reserve located next door) we camped 3 nights, at the end of the 4th day a guard asked us to leave because of the dogs. Other French travelers told us later that Argentine families with dogs were staying in the park, which is forbidden for dogs.

- Many stray dogs in towns / villages but they were often very friendly. The gard dogs in gardens are much more aggressive !

- Dog food : No worries ! You will find dog food anywhere ! In supermarkets or in specialised shops, the same brands as in Europe.

- Argentineans love dogs and were very nice with Iris and Iago, they often took pictures of them !

- Anti-parasitic: very expensive, it is better to bring some from Europe.

In our opinion : It is possible to travel with your dog in Argentina if you have your car. It is important to be independent with transportation and accommodation. Otherwise with a rented car and an Airbnb.

Dog Importation :

Buenos Aires Airport, we arrived with :

- The European Passports

- The health certificates from the vet ( less than 10 days old)

- Travelling from France we had to officialise this certificate with a stamp from the DDPP of our department back home.

- Apostille of the Hague affixed by the court of appeal of our department (48h of delay to recover the papers)

Once we finally landed and picked up our dogs we had to go to the SENASA at Buenos Aires airport, their office is before the customs exit.

- We were charged about 800 pesos (40 euros) for our two goldens, the 800 pesos are payable by card at their office, otherwise in pesos at the bank next door, in the offices of SENASA they do not take cash . In some offices they do not take credit cards either and it is then mandatory to pay the bill in a kiosk or other store..These stores only accept cash ..

- The lady who was taking care of us did not look at our dogs or check their electronic chips.

The dogs were still in their transport cage. We could have brought any other dogs than the ones indicated in the papers, they would not have realized it ...

Dogs exportation :

You will need :

After two months in Argentina we decided to leave the country. We were in El Calafate and we decide that we would leave Argentina 600km up north a few days later. So we wanted to get exportation papers for the dogs here.

But the lady at SENASA told us that it would be better to do the papers in the last Argentinean city on our way to Chile (we have the impression that at the SENASA they don't like to do this kind of paperwork and they easily redirect us to another office..)

We made the mistake of listening to this lady because:

- El Calafate is a nice city and if the paperwork takes some time it's nice to spend a few days around the lake.

- The offices of the SENASA are bigger, you can pay by credit card.

- SENASA is open on Saturdays in El Calfate.

We arrived at a city not too far from the border on a Friday afternoon and we wanted to make health certificate that would allow us to cross the border to Chile.

The veterinarian informed us that the SENASA was already closed and that we had to wait until Monday to officialise the papers.

- He never looked at Iris and Iago. He did not examine them.

- He did not check their microchip.

- He copied all the information that was in their European Passport ... That's all.

- Chile calls for internal and external anti-parasite treatment. As we gave them an anti-parasite treatment earlier that month he simply copied a number he had on some medication in his office and wrote down that he had given them.

- The consultation costs 900 pesos or 450 pesos per dog. (45 € for 10 minutes of his time, he simply filled in two certificates without examining our dogs ...)

Monday morning we went to the SENASA of the city Perito Moreno.

To make the export documents they need

- European passport

- Health certificate from a vet (less than 10 days old)

- Cost 80 pesos if you accept to pick the papers up the next day, 400 pesos if you want them immediately

We knew that the papers for export costed 80 pesos per dog (about 4 €).

After 2h waiting .. They asked for 800 pesos (about 40 €) .. After insisting on paying only 160 pesos (2X80) we are informed that if we wanted the paper in "emergency" (on the same day) the rate would be 800 pesos! The craziest part of the story is that the papers were ready .. They prepared them in front of us ..

We decided to wait until the next day.

As this office they didn't take any credit cards so we had to pay in a payment office, a kiosk or another store, often these are furniture stores.

But the shop was closed until 3pm. We go there at 4pm. They told us that they only took cash, we didn't have any cash any more because the SENASA had told us that we could pay by credit card in these stores.. So they advised us two other shops in the city where we could do this payment. In the other two shops we were actually told that the payments can only be made in the morning and in cash ..

So we went to an ATM to get some money and returned to the first shop, where they tell us that these payments could not be done after 5pm even though the store was open until 8pm .. It was 5:20 pm ..

We were frustrated and went back to the campsite ..

The next morning we went back to the shop, payed our 160 pesos and picked up the exportation papers at the SENASA.

We crossed the Chilean border one hour later..

In our opinion : Don't intend to cross the border at the end of the week and make the health certificate and the papers in a nice city were you could spend a few days if needed. We regretted not having done the papers in El Calafate.

Making these papers could take some time so don't do them on the last days of your VISA.. It was not our case but at the end of your VISA 5 days count !

We spent 5 days crossing the border ... Payments and administration in Argentina are generally slow and difficult for us to understand .. Note also that the offices of the SENASA are only open in the morning.

Not that easy ...

Administrative procedures are expensive and complicated in Argentina, all these steps took us a lot of time and energy ! But we reassure you, in Chile it's much easier, you will not regret your trip to South America with your pet !

#voyageravecsonchienenAmériquedusud #voyageravecsonchienenargentine #argentine #chili #argentina #chile #travelwithyourpetinsouthamerica #travelwithyourpetinargentina #goldenretriever #traveldog #voyageavecsonchien #baleine #whales #whale #baleines #iguazu #chien #iguazufalls #dogs #dog #travel #aroundtheworld #voyage #airbnb #hotels #camping #senasa #vet #veterinaire #healthcertificate #certificatdebonnesante #Argentine

Suivez nos aventures sur Instagram

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle