• Jill

Stuck in the Bolivian jungle for 5 days / coincé dans la jungle Bolivienne pendant 5 jours (video)


C’est avec beaucoup d’emotions que nous vous racontons notre historie de la jungle en video Ici (nous n’avons pour l’instant pas assez de WiFi pour la charger sur le site)

On a pris un chemin de terre le 1er janvier. On a fait 80 km sur ce chemin en passant des rivières. La route était superbe, nous étions en pleine jungle amazonienne c’était le top. On est arrivé l’après-midi aux cascades, à 15km de la sortie du chemin de terre. Aux cascades nous nous sommes baignés ensuite nous sommes allé au camping des cascades. 

Nous y avons passé la nuit. La pluie a commencé à minuit et n’a pas cessé une seconde jusqu’à 16h le lendemain. Nous étions mouillés mais tout allait bien. Les gardes ont fermé la route. D’après des locaux la nuit du 1er 5 personnes sont mortes a cause de la montée des eaux à Santa Cruz, une ville a 20km des cascades. La route a été réouverte le 4 janvier. Nous avons donc été coincés jusqu’au 4 au camping des cascades. Notre chien Iris a commencé à être malade. Elle avait attrapé la gale, mais nous le sacions pas encore. Elle va bien aujourd’hui.

Le 4 les gardes ont ouvert la route, des coulées de boues, la montée des eaux ont complètement détruit le chemin.. des ponts arrachés, des trous dans la route... de la folie... on a pris une famille Chilienne avec nous, ils étaient venus en bus et il n’y avait plus de bus..

Au bout de 3 grosses rivières traversées, à chaque fois à l’aide du treuil nous sommes arrivés à un endroit où un pont s’était effondré.

Il nous a fallu passer sur le côté de la route mais le chemin montait à pic. Nous avons mis 30 min pour enfin arriver à passer...grâce au treuil et à deux passants en moto qui nous ont aidé à nous désensabler.. A ce moment Clem a enclenché le bloquage différentiel. Et la transmission nous a lâché.. nous ne pouvions plus que rouler avec le bloquage différentiel à 20km/h les autres vitesses ne marchent plus. Clem est parti chercher de l’aide à vélo nous laissant seuls dans la jungle. Une gentille dame n’habitant pas loin s’est occupé des enfants et de moi, elle nous apportait des fruits.. des gâteaux.. des boissons.. Les Chiliens sont partis à pied avec deux enfants de 2 et 4 ans..

Il faisait 32 degrés et il y avait des insectes de partout. Clem a croisé beaucoup de personnes et certains l’ont avancé un peu en moto ou en quad. Il y avait encore une dizaines de rivières à passer. La dernière était montée jusqu’au 4m pendant la crue et elle faisait 30 m de long.. 

Il a vu un serpent vert énorme.. En arrivant au village des passant lui disaient qu’il repleuvrait dimanche.. on voulait à tout prix sortir avant la pluie il fallait un tracteur. Clem a cherché partout au village mais pas de tracteur. Il est revenu au 4x4 juste avant la tombée de la nuit..on a dormi dans la tente sur la route.. la nuit s’est bien passé à 6h du matin il est reparti à vélo et a trouvé un tracteur..

Le chauffeur du tracteur ne voulait pas traverser la rivière, elle etait encore trop haute, Il y avait beaucoup de boue et beaucoup de courant..il est finalement venu avec clem. 

Même en tracteur ils se sont coincé dans la rivière.. Ils ont réussi à passer. Ils sont venus jusqu’à nous et 3 autres boliviens nous ont également aidé. Le tracteur a eu beaucoup de mal et a même crevé son pneu à mi chemin. On a pu regonfler grâce à notre compresseur.. Le tracteur nous a tracté à travers les 10km de jungle et la dernière rivière..

On est maintenant dans un magnifique camping géré par un allemand / bolivien à Santa Cruz où nous nous posons un peu et constatons les dégâts du 4x4..

Nous avons pu trouver la panne c’etait l’abre de sortie de transmission. Des voyageurs Français nous emmèneront la piece cette semaine.

Nous allons bien. Nous sommes fatigués 5 jours coincé dans la jungle c’est très long... Mais tellement reconnaissant d’aller bien.. Martin et Rose ont ressenti notre stress et surtout ma peur lorsque Clem partait pendant plusieurs heures chercher de l’aide. Ils vont bien, ils étaient très impressionnés par le gros tracteur et se régalent sur le trampoline du camping maintenant. Clem et moi nous sentons très léger, on relativise beaucoup.. nous avons eu beaucoup de chance. Le peuple Bolivien est formidable.. tellement solidaire.. plusieurs dizaines de personnes nous ont aidé au cours de ces derniers jours.. ______________________________________________ We are moved to tell you our jungle story in this video Here we dont have enough WiFi to be able to load it on our site.

We took a dirt road on the 1st of January. We drove for 80 km, crossed a couple of rivers . The road was beautiful, we enjoyed the Amazonian landscapes a lot ! We arrived at the waterfalls in the afternoon. These waterfalls are about 15km from the city and the normal roads. We had a swim in the waterfalls and afterwards we went to the camping of the waterfalls. That is where we slept. The rain started about midnight and did not stop until 4 pm the next day. We were wet but we were fine. The guards of the parc closed the road. Locals told us that that night 5 people died because of the rain in Santa Cruz, a city 20km away from the waterfalls. The road reopened the 4th of January.

We where stuck at the waterfall camping until the 4th of January. Our dog, Iris started to be sick. We know now she had scubs but she is better now..

The 4th of January the parc guards reopened the road. The road was completely destroyed because of the mud, the rivers.. the dirt road was a complete disaster.. holes in the road, bridges where completely destroyed.. it was absolutely insane !!

When we left from the campground we took a Chilean family with us. They came by bus but there was no bus anymore. We crossed 3 big and deep rivers, we had to winch ourselves out every time.. We arrived at a destroyed bridge.. we couldn’t pass.. so we had to make our way trough the bush.

It took us 30 minutes to come out. We finally got out thanks to our winch and two other guys helping us getting us out of the sand and the mud. At this point while getting out clem turned on the differential lock. And we didn’t have any transmission any more.. From this point and until now we can only drive with the differential lock and no faster than 20km per hour... So clem left searching for help by bicycle.. I was alone with the children in the jungle... 

A lovely lady who lived nearby gave us fruit and drinks she was super sweet and spend some time talking to us. The Chilean family left by feet, they had two children, 2 and 4 years old..

It was 32 degrees and there were insects everywhere.. Clem saw a lot of people on the road and some helped him for a few km on a scooter or by quad.. He crossed about 12 rivers. The last river was 30 meters long and 4 meters deep while it was raining. He saw an enormous green snake.. He made it to the village where locals told him it would rain again on Sunday. We needed to get out before Sunday. So we needed a tractor to get out. But he couldn’t find anyone willing to go on the dirt road with his tractor.. He came back to us just before it got dark. We slept in our rooftop tent on the road. Nothing happened that night and the next morning he left at 6 to find some help. He found a tractor but the tractor didn’t want to cross the big river and the dirt road. Clem insisted a lot and he finally came. Even with the tractor they got stuck in the big river.. They eventually got out and 3 other Bolivians helped us too. They managed to come to us but the tractor was having a very hard time and even got a flat tire. We could inflate the tire again thanks to our compressor. We got out of this disaster thanks to the tractor.

We are now in a beautiful camping in Santa Cruz where we are getting some rest and we found out what broke on our land rover. It was the transmission output shaft. French travelers are bringing us the part this week and Clem will be able to repair..

We are doing okay. We are tired, being stuck for 5 days in the jungle is a long time.. But we are so relieved. Martin and rose felt our stress and my fear when clem went looking for help.. They were very impressed by the big tractor and are enjoying the trampoline at the campground right now. We feel so lucky.. The Bolivian people are incredible.. so helpful.. everyone we met on the road helped us.. we are so thankful for all of those we met during these days..

#jungle #bolivia #amazon #amazonie #Santacruz #espejillos #Buenavista #villatunari #bolivie #Ameriquedusud #SouthAmerica #coincédanslajungle #stuckinthejungle #inondations #flood #wetseason #rain #pluie #Saisondespluies

106 vues

Suivez nos aventures sur Instagram

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Pinterest - Black Circle